Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 14:05

Pendulum

 

 

     Dans mon précédent article concernant La fréquence énergétique vibratoire et les dimensions, je disais que chaque être vivant et même les objets inanimés dépourvus de vie sont composés d'énergie. Les vibrations énergétiques varient selon les individus, elles peuvent être plus ou moins positives/négatives. Voici une réflexion démontrant que les sentiments d'amour sont exercés par les taux vibratoires des personnes.

 

     Il y a quelques jours, je suis tombé sur un article/un sujet sur un blog ou un forum portant sur la question "Qu'est-ce l'amour?", j'ai cliqué, parcourue quelques lignes et je crois que par flemme, je me suis arrêté de lire et j'ai fermé le site. XD Je regrette de ne pas avoir lu en profondeur (mais qu'est-ce qu'il m'a pris?! xD), je ne m'en souviens que du sujet principal: "L'amour, c'est lorsque le taux vibratoire d'une personne est identique à une autre personne." J'en déduis: si c'est réciproque, les taux sont un peu plus ou moins identique. Si ce n'est pas réciproque, les taux sont beaucoup trop différents.

     Alors comment se fait-il qu'une personne peut être amoureuse d'une autre si ce n'est pas réciproque et que leurs taux sont différents? Je pense que cela n'est que de l'attirance physique que la personne prenait pour un sentiment... Le vrai amour, c'est lorsque deux personnes ont des taux vibratoires (presque) identiques.

      "Qui se ressemble, s'assemble." Plus les taux vibratoires sont du même niveau, plus ils sont attirés l'un par l'autre et tombent amoureux.  C'est pourquoi les relations amoureuses ne durent pas éternellement car nous changeons tout le temps et plus nous évoluons chacun à sa propre vitesse, plus notre taux vibratoire change et que ce taux varie énormément alors tout d'un coup, on ne "ressent" plus notre partenaire, quelque chose semble différent, c'est comme si on n'était plus dans la même longueur d'onde. Et petit à petit, l'amour s'en va et on ne se sent plus amoureux de l'autre...

     Je pense que cette réflexion concerne aussi les sentiments amicaux. Plus les taux se ressemblent, plus les gens se rassemblent. Il ne me reste plus qu'à réflechir sur les différents types de taux pour expliquer pourquoi, bien que les taux vibratoires se ressemblent, pourquoi ils ne ressentent que de l'amitié l'un envers l'autre et pas de l'amour?

     Dans ma "théorie", il y a 3 types de taux: taux vibratoire spirituel (celui de l'amour universel et l'ouverture à la voie spirituelle), taux mental (les attitudes des personnes) et enfin, taux de vitalité (santé physique des personnes). Je pense que le taux vibratoire concerne l'amour et le taux mental concerne l'amitié. Je vais poursuivre mes recherches et au fur et à mesure que le temps passera, je pense que je finirais par trouver les réponses à mes questions.

 

     En attendant, voici un petit texte provenant de Conscience Quantique qui colle parfaitement à ma réflexion:

 

"Dans une relation entre deux personnes, si l’une d’entre elles change ses centres d’intérêt et ses priorités, son champ d’énergie change et s’adapte à cette nouvelle intention. Sa fréquence vibratoire change aussi. La relation entre les deux personne s’arrête d’abord au niveau énergétique et les deux personnes sentent qu’elles n’ont plus rien en commun et commencent à s’éloigner l’une de l’autre. Cela veut dire que leur champ d’énergie n’est plus en interaction et ne partage plus d’affinités pour s’attirer."  

 

     Je vous invite à lire le reste de l'article vraiment intéressant auquel j'adhère complètement: le Co-Créateur Quantique.

 

Mise à jour du 22/09/12

 

 

     Avec le temps, j'ai compris que l'amour et l'amitié ne peut pas se mesurer juste avec un pendule en calculant les divers taux. C'est beaucoup plus complexe que cela de savoir pourquoi une personne corresponde à une autre et pas à une autre.

     Nous sommes tous une grande masse d'énergie. Dans cette masse d'énergie s'y retrouvent divers fréquences vibratoires. Voyons un humain comme un morceau de puzzle, nous sommes tous les pièces d'un puzzle. Un puzzle peut se mettre avec un autre puzzle seulement si leur forme, leur couleur et leur motif se correspondent. C'est ainsi que marche l'amour et l'amitié, comme des puzzles.

     Ainsi si nous sommes en amour avec une autre personne, c'est parce que son puzzle correspond au nôtre. Si c'est le cas alors logiquement, l'autre aussi serait amoureux de nous. Par contre, s'il s'agit d'un amour non réciproque alors ce n'est pas du vrai amour car si ce n'est pas réciproque alors les puzzles ne se correspondent pas et dans ce cas, on ne peut pas être amoureux. C'est juste de l'attirance extérieure / intérieure. Donc si votre amour n'est pas réciproque, eh bien, ce n'est pas de l'amour même si vous croyez que c'est le cas.

     L'amour peut être vu comme un besoin de l'autre tandis que l'attirance-attachement-affection n'est juste qu'un désir. Il y a différence entre besoin et désir. L'amour - besoin est là pour compléter quelque chose qui vous manque tandis que l'attirance - désir n'est qu'une simple attraction sans besoin nécessaire. Exemple de geek: c'est comme lorsque vous avez besoin d'un ordinateur, vous pouvez vous en acheter un ordinaire tandis que vous pouvez désirer l'ordinateur dernier cri qui lui n'est pas si ncessaire que ça. ^^'

 

Boucle d'oreilles améthyste 

 

 

Retrouvez-moi ici:

 

Boutique de créateurs - Deviantart - Tumblr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aline - dans Radiesthésie
commenter cet article

commentaires

Kevin 22/12/2011 00:30

Ravi que cela te parle :)

Tu sais je crois que tout notre être nous pousse à la guérison. Sauf notre ego.
Dans la vie on rencontre des portes ouvertes, qui sont des voies directes vers cette guérison, ce retour à Soi. Et il y a les portes fermées, sur lesquelles on s'acharne en pleurant notre
sort...

Ca paraît simple dit comme ça! ^^

Merci à toi surtout pour ce blog très riche ..et continue d'écrire :)

Aline 22/12/2011 16:09



Oui, j'aime beaucoup ton poiint de vue! ^^


Et c'est joliment dit en plus. ;)


Merci à toi aussi pour tous tes commentaires, ça m'encourage. =D



Kevin 21/12/2011 20:20

Eh bien,

Je te propose de regarder ce sujet d'un point de manière plus introspective (ça veut rien dire hein?)

Pour reprendre ce que tu disais dans un article concernant les rêves: les personnes que nous rencontrons dans les rêves représentent en fait des parties de nous.

Transposons donc cette interprétation des rêves à la réalité...
Prenons un peu de recule...

Nous sommes donc tous des petits bouts d'un grand tout (Dieu, ou Blabla), constamment en mouvement. Ce mouvement est vibration. Chaque particule qui vibre a un effet de répulsion et un effet
d'attraction.

On attire ce qui nous ressemble profondément, et on repousse ce qui ne nous correspond pas. De même, les particules voisines sont celles qui entrent en harmonie avec ce que nous vibrons.

Je veux dire par là que les personnes de notre entourage, y compris celles que nous préférerions ne plus voir (ok: celles qu'on peut pas saquer), ces personnes sont là parce qu'elles sont en
harmonie avec ce que nous vibrons. Que nous soyons amoureux, ou ennemis.

Dans le cas d'une personne que l'on ne peut pas supporter, il s'agit de l'incarnation de notre "ombre". Regardons les défauts de ceux que nous haïssons et admettons qu'ils sont l'exagération de
quelque chose que nous avons en nous, et que nous ne voulons pas accepter. Pas facile d'admettre, puisque je viens de dire que nous ne voulions pas l'accepter.. Bref ^^'

C'est tout à fait logique que lorsque l'on change intérieurement, nos intérêts et notre façon d'être change... Ainsi, ce qui a créé l'amitié avec une autre personne, peut disparaître quelques
années plus tard, faisant disparaître peu à peu cette amitié qui n'a plus de ressources. Ca, c'est la transposition dans la réalité "concrète" de cette réalité "astrale" (truc des vibrations). Les
deux sont synchrones. Désolé j'ai du mal à m'exprimer clairement...

Autrement, les nouvelles rencontres vont correspondre :
- à ce que l'on a envie de développer en nous
- à ce que l'on se cache à soi même: c'est un peu le même principe que les maladies, ce qui est refoulé doit se manifester d'une manière ou d'une autre dans notre vie. C'est une mécanique
énergétique tout à fait naturelle...
...tout ça pour notre bien. Elle est pas belle la vie?
Sauf que ça nous fait beaucoup de mal quand notre ego se mêle à la danse...


Je crois que les relations qui fonctionnent le mieux sont celles basées sur le principe de "Philia": on aime la personne pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle nous apporte. On cherche son bien
être... même si cela nous porte préjudice!

Ce genre de relation ne connait pas la notion d'appartenance (puisque l'on cherche la liberté de l'autre), donc pas de possessivité/jalousie dans le couple.. (bref, une utopie! et moi qui te
reprochais dans un autre commentaire de parler de ce que tu n'avais pas expérimenté :p)

Aline 22/12/2011 00:07



Waoh, c'est très intéressant ce que tu dis là Kevin! J'y ai jamais penser à cela, d'autant plus que ce que tu dis là, je pense bien être d'accord avec toi!


En plus, j'avais lu, je ne sais plus trop où, que si l'on déteste une personne à cause de certains défauts, c'est justement parce que nous avons nous-même ce défaut là. Jusque là, je pensais que
c'est vrai lorsqu'on déteste une personne mais je ne l'avais jamais associé avec l'amour ou l'amitié...


"Autrement, les nouvelles rencontres vont correspondre :
- à ce que l'on a envie de développer en nous"


Je comprends maintenant pourquoi on dit qu'un couple est complémentaire xD.


Bref, très bonne "théorie", ça m'a ouvert les yeux sur un autre angle et le puzzle des relations se complète de plus en plus.


Merci! =DD


Et merci aussi pour tous ces commentaires, ça me fait plaisir! =)



  • : Labyrinthe Universel
  • Labyrinthe Universel
  • : Des articles sur la spiritualité, l'ésotérisme et le développement personnel abordés sur un ton léger et agrémentés d'une dose de positif.
  • Contact

  • Aline
  • Jeune artiste à l'imagination débordante et passionnée par l'ésotérisme, la spiritualité et ce qui touche à l'art et à la créativité. Tarologue, radiesthésiste en apprentissage et Visiteuse des Mondes Intérieurs.
  • Jeune artiste à l'imagination débordante et passionnée par l'ésotérisme, la spiritualité et ce qui touche à l'art et à la créativité. Tarologue, radiesthésiste en apprentissage et Visiteuse des Mondes Intérieurs.

Recherche